Tourisme solidaire - CFDS asbl

Aller au contenu

Menu principal :

Tourisme solidaire

Initiative au développement
Le tourisme solidaire ou éco-tourisme est une forme de tourisme fondée sur le respect de la personne, des cultures et de la nature avec l'objectif de profiter directement aux pays du Sud, en valorisant les ressources et les patrimoines locaux. Il s'inscrit dans une logique de développement durable des territoires et l'implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristique. Une partie des bénéfices générés par cette activité est directement reversée à la communauté d'accueil pour financer des projets locaux.

Nous sommes ici loin des démarches classiques d'aides "verticales", où les pays du Nord apportent une aide extérieure ponctuelle, et par définition qui ne répond qu'à un problème sur le court terme. Nous pensons que ce type d'aide devrait être réservé aux catastrophes naturelles ou lors d'évènements dramatiques particuliers telles que les guerres. Le concept de tourisme solidaire s'inscrit quant à lui sur le long terme : il est susceptible d'améliorer le quotidien des populations qui sont en même temps au coeur du projet, en étant active dans cette démarche. En effet, l'échange est au coeur du concept dans la mesure où les populations accueillent le voyageur, lui font découvrir leur culture dans le respect du village et des habitants : la vie quotidienne du village n'est pas perturbée, les activités traditionnelles sont valorisées sans être "folklorisées", le voyageur vit comme les villageois.

L'objectif de ce tourisme plus équitable est de limiter la dépendance financière de l'ONG TPE vis à vis des ONG. En effet, nous pensons que l'assistanat n'est pas une solution sur le long terme. Sans considérer le tourisme solidaire comme la panacée, cette forme de voyage plus respectueuse des villages est une des réponses pour créer des emplois, limiter l'exode rural, découvrir une culture de manière responsable, en faisant en même temps une action positive.

Le tourisme solidaire au village
Vous pouvez aider les villageois en devenant voyageur solidaire : soit en passant quelques jours au village lors de votre voyage en Mauritanie, soit en intégrant une mission organisée par lCFDS autour d'un projet spécifique. La totalité de votre participation financière au village sera reversée à l'ONG TPE, afin de développer des micro-projets. Moctar, secrétaire de l'ONG TPE sera votre accompagnateur et traducteur au village . Il pourra même vous faire découvrir d'autres régions du pays.
Pour vivre cette expérience unique, contactez-nous !

L'asbl CFDS étant une association sans but lucratif, elle ne touche aucun sous sur le coût du séjour. l'Asbl n'est en aucun cas une agence de voyage, elle assure simplement le lien entre des voyageurs solidaires et les villageois. A ce titre, l'achat des billets d'avion se fait par les voyageurs solidaires. De même, les frais au village se payent directement aux représentants de l'ONG TPE.

Voyage en Mauritanie
La Mauritanie est une surprenante rencontre du Maghreb et de l’Afrique noire, marquée par sa diversité ethnique : la population, encore fortement ancrée dans l’appartenance tribale, se répartit en parts égales entre Arabo-Berbères et Négro-Africains.
La Mauritanie est par nature une terre de passage, un carrefour de cultures. Très commerçant, le pays est parfois encore traversé par des caravanes. Dans ce trait d’union entre Afrique du Nord et Afrique subsaharienne, on croise des Occidentaux partis plus ou moins à l’aventure, avec leur propre véhicule, sur la route du Sénégal, du Mali ou bien plus loin encore... ou, dans l’Adrar principalement, des trekkeurs venus défier les dunes.
La Mauritanie est l’un de ces pays où l’on peut encore goûter aux espaces infinis, à l’illusion d’une liberté sans conditions. Mais vous serez surpris d’y trouver aussi des usines modernes, un réseau GSM omniprésent et, parfois, des voitures de luxe.
Climat
Dans cette région, l’une des plus chaudes du globe, il faut être très prudent si l’on s’aventure dans le désert. Dans les vents de sable et de poussière de la Mauritanie, il n’y a plus d’ombre et on perd facilement le nord.
Ancienne colonie française, la Mauritanie obtient son indépendance le 28 novembre 1960. 
Le climat est tropical, de type soudano-sahélien avec deux saisons contrastées : la saison des pluies (c'est l'hivernage) qui s'étend de juin à septembre, et la saison sèche le reste de l'année pendant lequel souffle l'harmattan, un vent originaire du sahara. Les variations pluviométriques sont très importantes entre le nord et le sud du pays, où la pluie tombe en plus grande quantité. Vous pouvez vous rendre toute l’année au village, nous vous déconseillons néanmoins les mois d’avril et de mai, où les températures moyennes dépassent les 40°C...Quant à la «saison des pluies», seulement quelques orages viendront rafraichir l’atmosphère, les sols se couvrent progressivement de vert, rendant les paysages moins arides.
Généralités
La Mauritanie est un trait d'union entre le Maghreb et l'Afrique noire. La Mauritanie se situe au sud-ouest du Maghreb, ce pays marque la frontière entre les pays du monde arabe maghrébin et l'Afrique noire. La Mauritanie se situe en périphérie du Maroc, de l'Algérie, du Mali et du Sénégal. Elle possède aussi un littoral atlantique s'étendant sur près de 700 km. La Mauritanie a une superficie deux fois plus grande que la France. Le désert du Sahara occupe 60% de la surface du pays.
La Mauritanie en quelques chiffres (2016)
La Mauritanie, en forme longue la République islamique de Mauritanie, est un pays du Nord-Ouest de l’Afrique, situé entre 15 et 27 degrés de latitude nord et 5 et 17 degrés de longitude ouest.
Capitale : Nouakchott
Superficie : 1.030.000 km²
Population : 3.301 millions (2016) Banque mondiale
Monnaie : Ouguiya (MRO)
Langues officielles : Arabe (officielle), Hassaniya (populaire), Poular, Soninké et Wolof (langues nationales), Français (administrative)
 
Retourner au contenu | Retourner au menu